la conductivité thermique réduite et la structure avec des cavités microscopiques donnent à ce pot une incroyable capacité à maintenir et à préserver la chaleur. Le pot en stéatite est absolument étanche, il ne nécessite donc aucun procédé de vitrage ou de revêtement.

Les défauts des ustensiles de cuisine en stéatite

économie d’énergie insuffisante en raison d’une mauvaise conductivité thermique ; poids spécifique élevé et mauvaise manipulation ; le matériau est extrêmement fragile : il faut éviter les chocs violents et les chocs thermiques qui peuvent compromettre son utilisation ; coût élevé non accessible à tous.

Conseils utiles pour l’utilisation des ustensiles de cuisine en pierre ollaire

Avant la première utilisation du récipient, il est préférable de l’étaler à l’intérieur avec de l’œuf battu et de le laisser sécher pour l’imperméabiliser au maximum, il est tout aussi important de le graisser avec des huiles et des graisses, en les laissant tremper pendant deux ou trois jours, puis de le rincer soigneusement ; la marmite en stéatite est parfaite pour les cuissons très longues à feu modéré, comme les soupes, les sauces, les viandes braisées et les ragoûts ; il faut absolument éviter de soumettre la stéatite à tout type de choc thermique qui pourrait provoquer sa rupture : ne pas plonger dans l’eau froide si elle n’est pas complètement refroidie, ne jamais la mettre dans un four préchauffé mais seulement et toujours à froid ; les veines ou petites fissures qui pourraient se former sur la pierre après les premières utilisations ne compromettent en aucun lieu l’utilisation de celle-ci.