Le premier téléphone portable de tous les temps a été fabriqué en L’Amérique par l’ingénieur Martin Cooper, de la société Motorola, qui a fait son premier appel le 3 avril 1973 depuis les rues de New York. Le téléphone mobile en question était aussi gros qu’un interphone, pesait plus d’un kilo et pouvait être rechargé en dix heures, se déchargeant après une demi-heure d’utilisation seulement. L’évolution des téléphones mobiles, ainsi que celle des réseaux utilisés par ces appareils, a été très lente au début, à tel point qu’après cette expérience, il a fallu attendre une dizaine d’années pour que Motorola elle-même mette sur le marché les premiers téléphones mobiles “pour tous”. Le premier téléphone portable a été mis sur le marché le 6 mars 1983 ! Il s’agissait des DynaTAC, toujours très volumineux et lourds (un peu moins d’un kilo cette fois) et très chers (près de 4 000 dollars), bien qu’annoncés comme un produit de masse.

ANNÉES 90 : FORMAT DE POCHE

Avec l’arrivée des années 90, grâce aux habituels Motorola et à d’autres grandes entreprises, comme Nokia, les premiers téléphones mobiles “de poche” sont apparus sur le marché, y compris les premiers modèles “en forme de coquille”, c’est-à-dire avec une porte qui s’ouvre. Les nouveaux modèles étaient enfin accessibles à presque toutes les poches et disposaient de plusieurs heures d’autonomie. Seulement, contrairement aux téléphones portables d’aujourd’hui, ils ne servaient “qu'” à passer des appels.