La variété des documents de base disponibles pour la mise en place d’un aquarium est très large. Vous trouverez des fonds de toutes les couleurs et de granularité différente. Ils vont du sable et du gravier de rivière à certains types de sol. Le choix devra dépendre en partie de vos goûts esthétiques, mais n’oubliez pas que le choix du fond a aussi son importance pour le bon équilibre de la cuve. Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que la plupart des espèces de poissons d’aquarium préfèrent fond avec des couleurs plus sombres, et ont tendance à se comporter moins timidement et plus calmement avec ceux-ci. Certains poissons qui vivent sur le fond ont alors l’habitude de déplacer le gravier de fond avec leur bouche. Il est donc préférable d’éviter le gravier de quartz car il présente des bords tranchants et pourrait blesser ou endommager ces poissons. Il faut éviter le sable et le gravier calcaires : ces matériaux libèrent constamment des sels de calcium dans l’eau, augmentant sa dureté, ce qui peut avoir des conséquences très néfastes sur la santé des plantes et des animaux. Un conseil utile pour comprendre si vous avez affaire à un fond calcaire est d’en prendre une pincée et d’y verser quelques gouttes d’un détartrant de bain courant. Si le matériau est calcaire, il se mettra immédiatement à bouillonner, et n’oubliez pas que le fond sera également le substrat dans lequel vos plantes pousseront. Certaines plantes aquatiques tirent la plupart de leurs nutriments des feuilles plutôt que des racines, qu’elles utilisent principalement pour s’ancrer dans le sol. Mais il y en a d’autres, comme la belle cryptocoryne, qui absorbe les minéraux du sol. Une des tendances récentes en aquariophilie est d’utiliser l’akadama, un terreau normalement utilisé dans la culture des bonsaïs, avec lequel on crée une première base, puis on la recouvre d’une couche de gravier. Il existe également des fonds fertilisés spécifiques, qui peuvent être utilisés seuls ou mélangés à du gravier inerte. En général, les fonds de sable ne sont pas recommandés, car ils ne favorisent pas la circulation de l’oxygène dans le fond, ce qui crée des zones d’anoxie où des bactéries nocives peuvent se développer, mais quelle quantité de matériau devez-vous acheter pour composer le fond ? Un calcul approximatif mais efficace est le suivant : calculez la surface de base de votre aquarium. Par exemple : si elle mesure 80 cm de long par 40 cm de large, multipliez par 80×40=3 200, puis multipliez par la hauteur du fond par les centimètres : en suivant notre exemple, si vous voulez faire un fond de 5 cm, multipliez 3 200×5=16 000. Divisez ensuite le résultat par 1000 et vous saurez combien de litres de matériel vous devrez acheter au total. Dans notre cas, nous aurons besoin de 16 litres de fond.

Roches, bois et meubles

Le mobilier d’un aquarium n’a pas seulement une fonction esthétique : il sert avant tout à recréer un environnement aussi proche que possible de celui de la nature. Certains poissons se sentent beaucoup plus à l’aise s’il y a plus de zones abritées ou de cachettes à l’intérieur du réservoir, qui peuvent être créées avec des pierres ou des rochers. En outre, de nombreuses espèces sont territoriales et ont besoin de points de repère qui divisent l’espace disponible en différentes zones. Il existe sur le marché de nombreux objets en résine qui imitent des roches, des branches et des plantes. L’avantage de ce type de meubles est qu’ils sont parfaitement stériles et ne libèrent aucune substance dans l’eau, évitant ainsi d’influencer ses paramètres physico-chimiques. Mais si vous voulez notre avis, il est préférable d’utiliser des objets naturels, comme de vraies pierres ou racines. Si vous faites ce choix, sachez que vous pouvez trouver un large choix dans les magasins d’aquariophilie ou de jardinage. Ou mieux encore, cherchez des rochers que vous aimez dans la nature, au bord d’une rivière ou lors d’une promenade en forêt. Assurez-vous simplement que le type de bois n’est pas un bois qui pourrit rapidement ou qui libère des substances potentiellement toxiques. Et pour les pierres, qu’elles ne sont pas faites de matériau calcaire (pour le vérifier, vous pouvez suivre la même procédure décrite ci-dessus pour le fond). Avant de les mettre dans la cuve, il est bon de les mettre au four à 200 degrés pendant un quart d’heure pour éliminer les éventuelles bactéries nocives. Ne les lavez pas avec n’importe quel type de détergent (vous mettriez une bombe chimique dans l’aquarium). Pour les nettoyer du sol ou d’autres résidus, il suffit de les rincer à l’eau chaude en les frottant avec une brosse à dents.