La technique du “biscuit” est utilisée pour des créations originales telles que des coussins, des tapis ou des carpettes. Il est appelé ainsi parce qu’il permet de rembourrer le patchwork classique, le rendant ainsi plus souple. En Amérique, on l’appelle aussi “puff patchwork”, une technique qui n’est pas difficile à réaliser et dont la première chose dont vous avez besoin est un beau motif. Les possibilités sont diverses, des toiles ombragées à rembourrer, aux morceaux de tissu. se sont réunis après avoir créé de petits sandwiches en tissu doux. Le biscuit peut être utilisé avec des tissus monochromes que vous définirez ensuite avec des décorations de la même couleur mais de teintes plus claires ou plus foncées, pour donner une touche créative. La particularité de cette technique est de réaliser la fantaisie en relief que vous choisissez, en utilisant trois couches : un tissu monochrome pour faire la base, du coton pour remplir l’intérieur mais vous pouvez utiliser l’éponge, un tissu coloré pour faire le dessus. Après avoir préparé tout le matériel, il suffit de dessiner plusieurs carrés de même taille, sur le tissu de base, et de coudre dans chaque carré le coton pour faire le rembourrage, en l’insérant avec le tissu pour la partie supérieure. Vous pouvez procéder à la couture à la main ou à l’aide d’une machine à coudre. Les bords définitifs doivent être finis avec les techniques appropriées pour chaque création.

Nettoyage, entretien et créativité

La technique américaine du patchwork est née dans le but d’utiliser des chutes de tissu pour créer de nouveaux vêtements ou de nouvelles couvertures, ou pour réparer des vêtements usagés, avec l’ajout de “patchs” pour couvrir les parties endommagées. Cette fonction a été négligée avec le temps, laissant place au côté purement esthétique et créatif, utilisant des tissus avec plus d’attention aux détails et d’originalité. Néanmoins, pour laisser libre cours à la créativité dans votre passe-temps favori, il existe certaines règles ou plutôt des astuces qui vous permettent de joindre les tissus en fonction de leur état de ruine. Lorsque vous créez des créations avec des tissus neufs et usagés, il est bon de coudre les morceaux de tissu usagés ensemble, en les séparant des neufs. Une technique qui mettra en valeur à la fois le vintage et le nouveau, mais qui permettra de remplacer plus facilement les tissus usés, de les enlever avant les nouveaux.

Les créations sont destinées à être utilisées quotidiennement comme vêtements et comme objets pouvant être lavés fréquemment. C’est pourquoi il est conseillé de choisir des fibres naturelles comme le coton qui, même s’il est soumis à un lavage continu, ne s’abîme pas, ne rétrécit pas et ne perd pas sa couleur. Les créations, en revanche, doivent être utilisées comme décorations, qui sont donc réalisées avec des tissus fins comme le satin, la soie, le taffetas ou des matières délicates, ont un impact esthétique considérable mais sont en même temps délicates au lavage. Une attention particulière doit être portée lorsque vous allez assembler les différents tissus, surtout si vous utilisez la “technique de la cabane en rondins ou de la folie” qui vous permet de libérer votre imagination mais nécessite l’utilisation de tissus compacts tant en termes de type de matériau que d’épaisseur. Ces techniques sont également très délicates et ne conviennent donc pas à un lavage fréquent.

Conseils pratiques

Avant d’acheter vos tissus pour un passe-temps créatif, c’est bien : vérifiez toutes les caractéristiques des tissus qui doivent être conformes à l’utilisation que vous allez en faire ; vérifiez les avis des utilisateurs qui ont acheté le produit avant vous, puis choisissez les articles pour lesquels nous avons d’excellentes critiques ; cherchez dans les sections consacrées aux offres spéciales sur le site Amazon ; vérifiez la qualité du tissu, s’il est au mètre ou dans des emballages prédécoupés ; demandez au vendeur toutes les informations nécessaires telles que la façon de nettoyer le tissu, si vous devez apporter un soin particulier à la coupe ou à la couture du tissu ; le prix : évaluer les différentes propositions, les modes de paiement, les dépenses ou les taxes éventuelles en cas d’achat à l’étranger.

Les achats qui ne sont pas effectués en magasin présentent des inconvénients, comme le fait de ne pas pouvoir toucher les tissus et donc de ne pas réaliser la fabrication proprement dite, qu’ils soient ou non élastiques au toucher, légers ou lourds, s’ils présentent des plis, si la couleur et les nuances sont compactes. Les caractéristiques essentielles, pour comprendre si au final ce que vous vous apprêtez à créer peut être conforme à ce que vous avez imaginé, il suffit de se fier aux avis des utilisateurs et au sérieux du vendeur pour ne pas avoir de déceptions. Choisissez d’acheter des produits que vous ne pouvez pas trouver facilement dans le magasin, qui ont un bon prix et qui sont fabriqués avec des matériaux qui ne correspondent probablement pas à ce que vous avez lu dans les descriptions.